LM - La Corse du Nord au Sud – Séjour du 01 au 12 octobre 2019

  • Publié le : Mercredi 23 octobre 2019
  • Par : Georges GABILLET
Délégation ou partenaire : 
Lille-Métropole
Type de compte-rendu: 

La  Corse du Nord au Sud –  Séjour du 01 au 12 octobre 2019

Après quelques désistements pour raisons médicales, c’est finalement 41 personnes, qui le 01 octobre, se retrouvent à l’aéroport de Lille pour prendre un vol à destination de Bastia.
Tout se passe bien et à 12h45 nous sommes à destination. Nous faisons immédiatement la connaissance de Stéphanie qui sera notre guide pour tout le séjour.
Dès la récupération des bagages, nous nous dirigeons vers le car où nous attend Céline, notre chauffeur, pour la partie Corse du Nord. Elle assurera également notre acheminement vers Scodi Neri à Olmeto.
Nous prenons ensuite la direction du centre ville et en particulier la Place St Nicolas où des paniers repas nous sont distribués. Après nous être restaurés, c’est à pied que nous commençons la visite de Bastia.
Vers 16 heures, nous prenons la route pour l’Ile rousse et la résidence Benista qui sera notre premier lieu d’hébergement.

Mercredi 02 – départ  9h pour la découverte des vieux villages , et en particulier Sant Antonino avec une visite plus approfondie.
Après le déjeuner nous partons pour la citadelle de Calvi et en fin d’après midi disposons d’un peu de temps libre avant le retour à Benista.

Jeudi 03 –  départ à 7h45 pour le Cap Corse. Le matin nous empruntons la route la plus longue, pittoresque mais très sinueuse. Nous déjeunons à Patrimonio. Après le repas profitons d’une  dégustation des vins  de Franck SANTINI. Certains vont  faire quelques achats. L’après midi nous passons par St Florent avec un peu de temps libre puis c’est le retour par le désert des Agriate. Un chemin un peu plus court que le matin.

Vendredi 04 –  Départ à 7h45 pour Porto. Nous mettons près de 3H30 pour rejoindre cette ville tant la route, très étroite est difficile, surtout avec un car. Nous déjeunons sur place, puis l’après midi, nous partons pour une promenade en mer à la découverte des Calanques de Piana et Capo Rosso.
Le retour se fait par la même route que le matin et il est bien tard lorsque nous arrivons Benista. Après le dîner, il faut bien vite faire nos bagages car demain matin nous partons pour la Corse du Sud.

Samedi 05 – Départ à 9h pour Olmeto et la Résidence Scodi Neri, notre second lieu d’hébergement.
Sur la route nous faisons un arrêt à Corte. C’est avec le petit train touristique que nous passons de la ville basse à la ville haute et sa citadelle. Après le repas, nous reprenons immédiatement la route et arrivons à Scodi Neri en fin d’après midi.
C’est le moment de faire nos adieux à Céline qui repart, vers Calvi, le lendemain matin.

Dimanche 06 – Une journée de repos pour nous familiariser avec cette nouvelle résidence située en bord de mer et, pourquoi pas, profiter de la plage.

Lundi 07 – Départ à 9h pour Ajaccio avec Andréi notre nouveau chauffeur. Nous visitons la ville en car jusqu’aux Iles Sanguinaires puis après le déjeuner c’est à pied que nous continuons notre visite de cette ville totalement dédiée à Napoléon.
Au dîner, à Scodi Neri, a lieu la soirée Corse, avec un menu typique et une animation assurée  par trois chanteurs. Une soirée bien appréciée de la majorité d’entre nous.

Mardi 08 – Départ à 8h30 pour une journée à Bonifacio. Sur la route nous faisons un arrêt au col de Roccapina.  Au pied de ce col, deux tours posées sur un éperon rocheux surplombent une plage de sable blond. La plus ancienne des deux tours n’est qu’une ruine dont le profil est une tête de lion. Rentrée dans la légende du Sartenais, elle est à l’origine de l’appellation des lieux.
Nous arrivons à Bonifacio vers 10H30 et partons immédiatement pour une promenade en mer à la découverte de grottes et de falaises.
Après le déjeuner, avec le petit train touristique, nous partons à l’assaut de le citadelle de Bonifacio que, bien évidemment nous visitons à pied. Ce petit train assurera notre retour jusqu’au parking de notre car.

Mercredi 09 -Journée en mer au départ de Scodi Neri à la découverte du golfe de Valinco. Vers 9h30 le bateau vient nous chercher directement sur la plage de la résidence. Il y a déjà des passagers à bord, ils ont embarqué au port de Propriano. Quatre membres d’équipage, dont une femme, assurent le bon déroulement de cette journée. Dès notre installation, Eva, avec beaucoup d’humour nous souhaite la bienvenue et nous explique le déroulement de cette excursion. C’est également elle qui servira de guide et nous donnera toutes les explications sur ce que nous allons découvrir sur la faune et la flore de ce golfe qui possède , entre autre, de superbes grottes.
Nous voyageons sur un bateau « vision » dont la cale, percée de plusieurs hublots, permet d’admirer les fonds marins
En fin de matinée, nous nous arrêtons sur une petite plage déserte. La grande majorité des passagers va débarquer. Certains vont accompagner le capitaine qui propose une découverte commentée du maquis, d’autres vont lézarder sur le sable ou en profiter pour une petite baignade.
Pendant ce temps, le reste de l’équipage s’active  pour transformer le bateau en restaurant flottant car nous déjeunerons à bord de grillades, salade de pâtes, fromages et fruits sans oublier le rosé servi à discrétion.
En début d’après midi, nous prenons le chemin du retour et arrivons à Scodi Neri vers 16h30.
Nous avons vraiment passé une excellente journée.

Jeudi 10 – Départ à 8h30 pour Bavella.  A l’aller nous passons par la forêt de l’Ospedale, Porto-Vecchio et Figari.  Il fait un temps superbe et les aiguilles de Bavella  se distinguent nettement dans un ciel tout bleu.
Un site grandiose et une bonne bouffée d’air pur car nous sommes à  1.240 mètres d’altitude.
Nous découvrons également la statue blanche de Notre-Dame-des-Neiges, dressée au sommet d’un amas de pierres avec  ses offrandes, bougies et ex-voto en demande d'une grâce ou en remerciement de celle obtenue, témoignage de la ferveur religieuse des Corses.
Le repas est pris sur place et nous repartons par la vallée du Rizzanese avec un premier arrêt pour prendre en photo un très vieux châtaignier et un second au pont de Spina Cavaddu. Ce pont classé monument historique en 1992 a été restauré après la crue du Rizzanese en octobre 1993. Il daterait du XIIIème siècle, ce qui ferait de lui l’un des plus anciens de l’île
Vers 16h30 nous sommes de retour à Scodi Neri.

Vendredi 11 –- C’est notre dernière sortie, une demi-journée pour la visite guidée de Sartène.
C’est  Prosper Mérimée qui l’a surnommée « la plus Corse des villes Corses ». En effet, Sartène est toujours restée fidèle aux traditions Corses, comme le montre la procession du Catenacciu le vendredi Saint. Le « Pénitent » dont l’identité est tenue secrète est enchaîné et porte la croix en représentation de la passion du Christ. Dans l’église sont  exposées la croix, les chaînes ainsi que de nombreuses photos.
Après l’église nous découvrons des ruelles pentues et étroites, c’est certainement l’une des villes les plus pittoresques de Corse mais, d’après notre guide c’est, hélas aussi, la ville la plus criminogène d’Europe.
En fin de matinée, avant le retour à Scodi Neri, nous avons un peu de temps libre pour faire quelques achats de spécialités locales : charcuterie, fromage, miel etc.
Avant de reprendre le car, nous faisons nos adieux à Stéphanie et la remercions pour sa disponibilité, sa gentillesse et sa grande connaissance de son île. Elle nous a parlé de  beaucoup de choses que bien évidemment, comme d’habitude, nous ne retiendrons que partiellement.
L’après midi de repos nous permet de profiter une dernière fois de la plage et de préparer les valises car demain c’est une levée aux aurores qui nous attend.

Samedi 12 –  C’est le départ, un petit déjeuner nous est servi à 3h. Un grand merci au chef et à la serveuse Maéva qui se sont levés tôt pour assurer ce service. A 4h les bagages sont chargés dans le car et Andréi assure notre transfert jusqu’à Figari.
Le vol retour se passe sans souci et à 10h45 nous sommes à Lille.

C’est fini, les vacances sont terminées.

Des paysages magnifiques, un temps superbe, une bonne entente au sein du groupe, tous les ingrédients qui font un séjour réussi.

Néanmoins, une déception concernant le village vacances Scodi Neri. S’il n’y a rien à dire sur notre hébergement avec, pour la plupart, des bungalows partiellement ou totalement rénovés, il n’en est pas de même pour la restauration.
Nous avons eu la désagréable surprise d’apprendre, le jour de notre arrivée, qu’hormis les petits déjeuners et le dîner de la soirée Corse, il n’y  avait plus de restauration sur place et que nous devions nous rendre au « Farniente » un restaurant à proximité.
Malheureusement, les prestations fournies par cet établissement, tant sur l’accueil que sur les menus, sont loin d’égaler ce que nous avions connu lors de nos précédents séjours  avec le restaurant de Scodi Neri.
Tout d’abord nous n’avons pas eu accès à la salle intérieure réservée pour les clients particuliers pourtant peu nombreux en fin de saison, deux ou trois tables tout au plus.
En revanche, une pergola, face à la mer, nous avait été spécialement préparée. Si cet emplacement est très agréable pour le déjeuner, nous n’en avons pris que deux, il l’est beaucoup moins le soir. En octobre, la nuit arrive très vite et faute d’un éclairage suffisant plusieurs tables se trouvent dans une semi pénombre. De plus en bord de mer, à 19 heures, il fait frais et  nous devons régulièrement manger avec veste, pull ou écharpe. En prime nous profitons des moustiques et même d’une petite souris venue s’immiscer parmi les tables.

Que du bonheur !!!! 
Le chef de Scodi Neri, en poste depuis plus de 20 ans et Maeva sont les premiers à déplorer cette situation mais, hélas, n’ont aucun pouvoir décisionnaire.

En dépit de ces petits aléas, de l’avis général, nous avons passé un excellent séjour et surtout avons eu la chance de bénéficier d’une météo très favorable ce qui a permis la réalisation de l’intégralité du programme prévu, y compris les sorties en mer.

En juin prochain, cela sera une croisière dans les Fjords mais, à ce jour, le voyage est déjà complet.

Nadine LECLERCQ 

Photos (publiques): 
Photos (privées):